Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

ARESTAS

ARESTAS

At Dawn 116

PROSE DU TRANSSIBÉRIEN ET DE LA PETITE JEANNE DE FRANCE (12)

 

Elle n’est qu’une fleur candide, fluette,

La fleur du poète, un pauvre lys d’argent,

Tout froid, tout seul, et déjà si fané

Que les larmes me viennent si je pense à son cœur.

 

Et cette nuit est pareille à cent mille autres quand un train file dans la nuit

-         Les comètes tombent –

Et que l’homme et la femme, même jeunes, s’amusent à faire l’amour.

 

Blaise Cendrars, Du monde entier

 

Nova opinião sobre o filme «Valsa com Bashir»

Le film anti guerre "Valse avec Bachir" n’est qu’une mascarade

jeudi 26 février 2009 - 05h:49

por Gideon Levy - Haaretz

«Je dois toutefois dire que le film est exaspérant, inquiétant, scandaleux et trompeur. Il mérite un Oscar pour les illustrations et l’animation, mais une marque d’infamie pour son message. Ce n’est pas par accident que lors de la cérémonie du Golden Globe, Folman n’a même pas mentionné la guerre de Gaza qui faisait rage au moment où il acceptait ce prix prestigieux. Les images en provenance de Gaza ce jour-là ressemblaient étonnamment à celles de son film. Mais il a gardé le silence. Aussi, avant que nous ne chantions les louanges de Folman, louanges que nous nous adresserions bien sûr à nous-mêmes, nous ferions bien de nous rappeler que ce n’est pas un film contre la guerre, ni même un film qui critique Israël en tant que puissance militariste et occupante. C’est une tromperie et une escroquerie d’auto congratulation , qui nous dit à nous et aux autres combien nous sommes adorables.» Ver o resto AQUI no Info- Palestine

At Dawn 115

 

PROSE DU TRANSSIBÉRIEN ET DE LA PETITE JEANNE DE FRANCE (11)

 

Elle est douce et muette, sans aucun reproche,

Avec un long tressaillement à votre approche ;

Mais quand moi je lui viens, de-ci, de-là, de fête,

Elle fait un pas, puis ferme les yeux – et fait un pas.

Car elle est mon amour, et les autres femmes

N’ont que des robes d’or sur de grands corps de flammes,

Ma pauvre amie est si esseulée,

Elle est toute nue, n’a pas de corps – elle est trop pauvre.

 

Blaise Cendrars, Du monde entier

 

At Dawn 114

PROSE DU TRANSSIBÉRIEN ET DE LA PETITE JEANNE DE FRANCE (10)

 

Du fond de mon cœur des larmes me viennent

Si je pense, Amour, à ma maîtresse ;

Elle n’est qu’une enfant, que je trouvai ainsi

Pâle, immaculée, au fond d’un bordel.

 

Ce n’est qu’une enfant, blonde, rieuse et triste,

Elle ne sourit pas et ne pleure jamais ;

Mais au fond de ses yeux, quand elle vous y laisse boire,

Tremble un doux lys d’argent, la fleur du poète.

 

Blaise Cendrars, Du monde entier

At Dawn 113

PROSE DU TRANSSIBÉRIEN ET DE LA PETITE JEANNE DE FRANCE (9)

 

Les vitres sont givrées

Pas de nature !

Et derrière, les plaines sibériennes le ciel bas et les grandes ombres des Taciturnes qui montent et qui descendent

Je suis couché dans un plaid

Bariolé

Comme ma vie

Et ma vie ne me tient pas plus chaud que ce châle

Ecossais

Et l’Europe tout entière aperçue au coupe-vent d’un express à toute vapeur

N’est pas plus riche que ma vie

Ma pauvre vie

Ce châle

Effiloché sur des coffres remplis d’or

Avec lesquels je roule

Que je rêve

Que je fume

Et la seule flamme de l’univers

Est une pauvre pensée…

 

Blaise Cendrars, Du monde entier

Quando a memória nos atrapalha

 

Não sou daqui...enfim do sítio onde vivo, isto é Caldas da Rainha, mas tenho vindo a ver todo um património a desaparecer sob o olhar condescendente e consentâneo dos Caldenses.

Fico extremamente revoltada (por ter tentado fazer algo) quando vejo o legado de Rafael Bordalo Pinheiro ser desprezado, não aproveitado, (o Oeste recebeu bastante dinheiro para desenvolver o Turismo...e teria neste campo muito que fazer se houvesse realmente vontade), fico revoltada quando se passa o que sabemos, ou melhor, o que nos dizem, sobre o hospital termal, cuja actividade tem vindo a diminuir cada vez mais, matando a microeconomia (aluguer de quartos, comercio tradicional, praça da fruta - isto em breve - ) neste caso também haveria muito a fazer posto que este governo elaborou um plano PENT( Plano Estratégico Nacional para o Turismo) onde podemos verificar que se contempla a questão relativa ao termalismo...

Então hummm

Não sei, pergunto-me inocentemente... será que a questão do termalismo é mais grave do que uma questão de canalizações? Será que as construções, urbanizações, etc. não alteraram algo na própria água? Será que nos estão a dizer toda a verdade? Será que não estão a proteger interesses, dinheiros... Já quando foi feita uma petição acerca da colecção Berardo e os Pavilhões do Parque...surgiu a hipótese de um eventual investimento privado que os peticionistas estariam a comprometer...

Não sei...pergunto-me inocentemente...porque razão com tanto material a explorar em torno de Rafael Bordalo Pinheiro... por que razão nunca se fez nada?

 

 

Outra abordagem de Valsa com Bashir

Uma abordagem diferente e importante do filme de Ari Folman.

«Le film Valse avec Bachir est un dessin animé documentaire retraçant la quête du réalisateur à la recherche de sa mémoire des massacres de 1982 au camp de réfugiés palestiniens de Sabra et Chatila à Beyrouth, au Liban. Il a été acclamé dans le monde entier.» ver o resto AQUI

Pág. 1/6

Links

ALTER

AMICI

ARGIA

BIBLIOTECAS

EDUCAÇÂO

ITEM SPECTO

VÁRIOS

Sapatos, Figas e Pedras

Arquivo

  1. 2018
  2. J
  3. F
  4. M
  5. A
  6. M
  7. J
  8. J
  9. A
  10. S
  11. O
  12. N
  13. D
  14. 2017
  15. J
  16. F
  17. M
  18. A
  19. M
  20. J
  21. J
  22. A
  23. S
  24. O
  25. N
  26. D
  27. 2016
  28. J
  29. F
  30. M
  31. A
  32. M
  33. J
  34. J
  35. A
  36. S
  37. O
  38. N
  39. D
  40. 2015
  41. J
  42. F
  43. M
  44. A
  45. M
  46. J
  47. J
  48. A
  49. S
  50. O
  51. N
  52. D
  53. 2014
  54. J
  55. F
  56. M
  57. A
  58. M
  59. J
  60. J
  61. A
  62. S
  63. O
  64. N
  65. D
  66. 2013
  67. J
  68. F
  69. M
  70. A
  71. M
  72. J
  73. J
  74. A
  75. S
  76. O
  77. N
  78. D
  79. 2012
  80. J
  81. F
  82. M
  83. A
  84. M
  85. J
  86. J
  87. A
  88. S
  89. O
  90. N
  91. D
  92. 2011
  93. J
  94. F
  95. M
  96. A
  97. M
  98. J
  99. J
  100. A
  101. S
  102. O
  103. N
  104. D
  105. 2010
  106. J
  107. F
  108. M
  109. A
  110. M
  111. J
  112. J
  113. A
  114. S
  115. O
  116. N
  117. D
  118. 2009
  119. J
  120. F
  121. M
  122. A
  123. M
  124. J
  125. J
  126. A
  127. S
  128. O
  129. N
  130. D
  131. 2008
  132. J
  133. F
  134. M
  135. A
  136. M
  137. J
  138. J
  139. A
  140. S
  141. O
  142. N
  143. D
  144. 2007
  145. J
  146. F
  147. M
  148. A
  149. M
  150. J
  151. J
  152. A
  153. S
  154. O
  155. N
  156. D
  157. 2006
  158. J
  159. F
  160. M
  161. A
  162. M
  163. J
  164. J
  165. A
  166. S
  167. O
  168. N
  169. D
  170. 2005
  171. J
  172. F
  173. M
  174. A
  175. M
  176. J
  177. J
  178. A
  179. S
  180. O
  181. N
  182. D
  183. 2004
  184. J
  185. F
  186. M
  187. A
  188. M
  189. J
  190. J
  191. A
  192. S
  193. O
  194. N
  195. D