Saltar para: Posts [1], Pesquisa [2]

ARESTAS

ARESTAS

Apontamentos sobre: Les yeux de la langue. L'abîme et le volcan. J. Derrida

Jacques Derrida, Les Yeux de la langue. L’abîme et le volcan.Paris : Galilée, 2012.

 

Apresentação do editor:

 

« Ce pays est pareil à un volcan où bouillonnerait le langage.  On y parle de tout ce qui risque de nous conduire à l’échec, et plus que jamais, des Arabes.  Mais il existe un autre danger, bien plus inquiétant que la nation arabe et qui est une conséquence nécessaire de l’entreprise sioniste :  qu’en est-il de l’« actualisation » de la langue hébraïque ? Cette langue sacrée dont on nourrit nos enfants ne constitue-t-elle pas un abîme qui ne manquera pas de s’ouvrir un jour ? […] Quant à nous, nous vivons à l’intérieur de notre langue, pareils, pour la plupart d’entre nous, à des aveugles qui marchent au-dessus d’un abîme. Mais lorsque la vue nous sera rendue, à nous ou à nos descendants, ne tomberons-nous pas au fond de cet abîme ? […] Un jour viendra où la langue se retournera contre ceux qui la parlent. […] Ce jour-là, aurons-nous une jeunesse capable de faire face à la révolte d’une langue sacrée ? […] »

 

Carta de Gershom Scholem a Franz Rosenzweig, 1926:

 

« Cette lettre, cette “Confession au sujet de notre langue”, « n’a pas de caractère testamentaire bien qu’elle ait été retrouvée après la mort de Scholem, dans ses papiers, en 1985. Néanmoins, la voici qui nous arrive, elle nous revient et nous parle après la mort de son signataire ; et dès lors quelque chose en elle résonne comme la voix d’un fantôme.Ce qui donne une sorte de profondeur à cette résonance, c’est encore autre chose : cette voix de revenant qui met en garde, prévient, annonce le pire, le retour ou le renversement, la vengeance et la catastrophe, le ressentiment, la représaille, le châtiment, la voici qui ressurgit à un moment de l’histoire d’Israël qui rend plus sensible que jamais à cette imminence de l’apocalypse. Cette lettre a été écrite bien avant la naissance de l’État d’Israël, en décembre 1926, mais ce qui fait son thème, à savoir la sécularisation de la langue, était déjà entrepris de façon systématique depuis le début du siècle en Palestine. On a parfois l’impression qu’un revenant nous annonce le terrifiant retour d’un fantôme. »


Todo o texto é escrito em torno da carta inédita de Gershom Scholem, escrita em alemão e reproduzida na íntegra no início do livro reflectindo sobre a secularização da língua hebraica e o carácter «vingativo» da língua sagrada submetida a actualizações: « [...] le mal ne consistera pas seulement dans la perte de la langue sacrée, donc de l'hébreu, donc de l'essentiel du sionisme, mais en un retour vengeur de la langue sacrée qui se retournera violemment contre ceux qui la parle (gegen ihre Sprecher ausbrechen), contre ceux qui l'ont profanée.» (2012:23). Derrida revisita o pensamento de Scholem contextualizando o seu trabalho cabalístico; aponta a teoria da nomeação de Walter Benjamin, «Sprache ist Namen», esclarecendo que o nome neste caso não é a categoria sintáctica, mas o fenómeno ou o poder da nomeação; menciona a abordagem ao sagrado feito por Espinosa, sendo que a actualização e/ou a secularização de uma língua sagrada assemelha-se a uma dessacralização e traz o trabalho da relação do ser com a língua de Heidegger, principalmente na sua abordagem ao mundo procurando ficar longe da pegada «ocidental» e relembra o trabalho de Kant, intitulado «Antropologia do ponto de vista pragmático». Para Derrida permanece a questão fundamental de pensar na língua na sua relação com a cultura e o pensamento ocidental (um pensamento platónico e cristão) e, segundo ele, ainda mais para um judeu. Derrida coloca três questões: « [...] que peut-on traduire, dans l'hébreu sacré ou dans la sémantique qu'il enjoint, par Verweltlichung? Quel est l'équivalent juif pour l'opposition spirituel/mondain, sacré/séculaire, etc.? Y en a-t-il un et quel en est l'enjeu pour cette «confession» au sujet de notre langue (Bekenntnis über unsere Sprache)?» (2012:73)

Links

ALTER

AMICI

ARGIA

BIBLIOTECAS

EDUCAÇÂO

ITEM SPECTO

VÁRIOS

Sapatos, Figas e Pedras

Arquivo

  1. 2017
  2. J
  3. F
  4. M
  5. A
  6. M
  7. J
  8. J
  9. A
  10. S
  11. O
  12. N
  13. D
  14. 2016
  15. J
  16. F
  17. M
  18. A
  19. M
  20. J
  21. J
  22. A
  23. S
  24. O
  25. N
  26. D
  27. 2015
  28. J
  29. F
  30. M
  31. A
  32. M
  33. J
  34. J
  35. A
  36. S
  37. O
  38. N
  39. D
  40. 2014
  41. J
  42. F
  43. M
  44. A
  45. M
  46. J
  47. J
  48. A
  49. S
  50. O
  51. N
  52. D
  53. 2013
  54. J
  55. F
  56. M
  57. A
  58. M
  59. J
  60. J
  61. A
  62. S
  63. O
  64. N
  65. D
  66. 2012
  67. J
  68. F
  69. M
  70. A
  71. M
  72. J
  73. J
  74. A
  75. S
  76. O
  77. N
  78. D
  79. 2011
  80. J
  81. F
  82. M
  83. A
  84. M
  85. J
  86. J
  87. A
  88. S
  89. O
  90. N
  91. D
  92. 2010
  93. J
  94. F
  95. M
  96. A
  97. M
  98. J
  99. J
  100. A
  101. S
  102. O
  103. N
  104. D
  105. 2009
  106. J
  107. F
  108. M
  109. A
  110. M
  111. J
  112. J
  113. A
  114. S
  115. O
  116. N
  117. D
  118. 2008
  119. J
  120. F
  121. M
  122. A
  123. M
  124. J
  125. J
  126. A
  127. S
  128. O
  129. N
  130. D
  131. 2007
  132. J
  133. F
  134. M
  135. A
  136. M
  137. J
  138. J
  139. A
  140. S
  141. O
  142. N
  143. D
  144. 2006
  145. J
  146. F
  147. M
  148. A
  149. M
  150. J
  151. J
  152. A
  153. S
  154. O
  155. N
  156. D
  157. 2005
  158. J
  159. F
  160. M
  161. A
  162. M
  163. J
  164. J
  165. A
  166. S
  167. O
  168. N
  169. D
  170. 2004
  171. J
  172. F
  173. M
  174. A
  175. M
  176. J
  177. J
  178. A
  179. S
  180. O
  181. N
  182. D